Protégez
votre maison

ÉLÉMENT DE DANGER TEMPÊTE
VENTS VIOLENTS ET RAFALES

Quand des trampolines ou d’autres objets volent dans les airs, la situation devient rapidement préoccupante et dangereuse. Les orages violents s’accompagnent souvent de forts coups de vent. Ils surviennent dans une zone très restreinte et ne durent souvent que quelques secondes. Mais ce court laps de temps suffit pour déployer des forces importantes et emporter tout ce qui n’est pas bien fixé.

Vitesses de vent élevées

Les rafales tempétueuses tournent sur elles-mêmes comme un tourbillon et atteignent des vitesses de pointe de plus de 100 km/h. Si les vents dépassent 118 km/h, les météorologues parlent d’ouragan. Quand la vitesse du vent tempétueux double, sa force quadruple.

Effets de pression et d’aspiration

Les vents tempétueux agissent sur le bâtiment de deux manières : d’une part, ils exercent une pression et causent par exemple des dommages aux toits en saillie et aux éléments exposés du bâtiment. D’autre part, ils déploient un effet d’aspiration, surtout si des fenêtres ou des portes extérieures sont restées ouvertes par mégarde. Si la pression et l’aspiration s’exercent simultanément et dans la même direction, leur pouvoir de destruction est énorme. Elles menacent particulièrement les toits en tuiles, les avant-toits et les façades. Dans le cas des façades modernes à la structure complexe présentant des éléments en saillie, l’effet d’aspiration se renforce encore. Si des dommages surviennent au toit ou à la façade, des dégâts d’eau peuvent survenir à l’intérieur de la maison.

Menace liée à des objets emportés par le vent

Les objets projetés dans les airs ou les arbres arrachés représentent une troisième source de danger en cas de tempête. Ils peuvent percuter les façades et les toits en saillie. Ce danger ne menace pas que les bâtiments, mais aussi les personnes et les animaux. À l’approche d’une tempête, il est recommandé d’éviter les environs des chantiers et les terrains boisés et de chercher un abri sûr.

Chaque vis compte

Les bâtiments de construction solide et en bon état résistent même à des tempêtes violentes. La situation devient critique quand les éléments du bâtiment sont mal fixés, quand l’entretien est négligé ou quand les travaux de construction n’ont pas été menés de manière correcte. Chaque vis compte. Mais encore faut-il qu’elle soit bien fixée.

En cas d'alerte tempête, un impératif:
fermer les portes et les fenêtres!


Rafales tempétueuses: voici ce qu'il faut faire.

  • À l’approche d’une tempête orageuse, fermez toutes les fenêtres et portes ainsi que les éventuelles autres ouvertures du bâtiment. Vous éviterez ainsi une pression intérieure dangereuse ou un effet d’aspiration.
  • Remontez immédiatement les stores et les volets roulants.
  • Enroulez les stores en toile. Fermez les volets battants et fixez-les. Fermés, ils offrent une prise au vent moins grande.
  • Sécurisez les meubles de jardin, les plantes en pot, les jouets, le grill et les autres objets non fixes.

Risque de tempête: comment bien se préparer?

  • Faites régulièrement vérifier l’état de votre toit par des spécialistes. Au fil du temps, des problèmes surviennent, qu’il faut régler sans délai. Par exemple, des tuiles glissantes ou défectueuses, les fixations des tuiles de bordure qui se détachent, des trous dans la sous-toiture ou des voliges pourries.
  • Faites particulièrement attention aux ancrages des parties de bâtiment et éléments exposés au vent, par exemple : les auvents, les arêtes du bâtiment, les cheminées, les antennes, les capteurs thermiques solaires, les antennes satellite, les panneaux publicitaires, etc. Surveillez les marques d’usure sur ces éléments.
  • Vérifiez que les fenêtres de toit, les impostes et les coupoles d’éclairage sont étanches, tiennent bien et ne montrent pas de signe d’usure et prenez aussi en compte l’état de la façade et de ses éléments.
  • Vérifiez périodiquement que les sous-constructions en bois ne présentent pas de dommages dus à la corrosion ou à la pourriture ni ne sont victimes de champignons ou d’insectes. De manière générale, faites remplacer tous les matériaux anciens et cassants.
  • Vérifiez régulièrement les cordelettes des stores afin qu’ils fonctionnent sans souci en cas d’avis de tempête.
  • Contrôlez régulièrement l’état des arbres près de votre maison : sont-ils abîmés ou victimes de champignons ? Y a-t-il des branches mortes ? Taillez les branches orientées vers la maison afin qu’elles ne touchent pas la façade en cas de coup de vent. Faites abattre les arbres vieux ou malades.